vendredi 23 décembre 2011

Paulette #1

Elle court après le temps qui ne vend que du vent. Ce petit bout de femme qui, sans gêne, se dérobe à sa propre existence. Elle n'a que faire des autres, et ne parle que d'elle. Et pourtant, les traits fatigués des longues nuits d'hiver trahissent ses insomnies. Si jeune, et le poids des bougies comme fardeau. Elle aimerait fuir les années qui défilent, les offrir à une autre contre l'immortalité de l'insouciante enfance. Postée à la fenêtre, elle observe l'hiver s'installer. Et les chants de Noël qui aujourd'hui sonnent faux. Dans la paume de sa main, tout l'amour du monde. Sous ses pieds, son cœur bafoué. Et dans sa tête, une toute petite voix qu'elle étouffe entre le pouce et l'index, pour ne point se brûler.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Is there something you'd like to say ?