jeudi 8 septembre 2011

7. Randonnée au Mont McIntyre.


Claude ne travaillant pas aujourd'hui, il m'a emmené sur le Mont McIntyre -à 1597 mètres d'altitude- qui se situe juste avant le mont de la vallée de Fish Lake où nous avions été dernièrement. Une fois de plus, mes mirettes se sont délectées d'un paysage à faire pâlir les plages de la côte d'azur. La nature s'étend sur des milliers de kilomètres sans jamais atteindre de fin. J'en suis venue à me demander, en haut du sommet du sommet (warning: un sommet peut en cacher un autre), si un jour mes yeux s'habitueront à tant de beauté et d'immensité. Ce qui est certain, c'est qu'ils ne s'en lasseront jamais.
Les couleurs de l'automne s'effacent déjà à petits pas afin de laisser place aux couleurs hivernales. Notre regard s'est même posé sur une chaîne de montagnes enneigées sur le sommet. La saison qu'est l'automne passe vite dans ce coin du monde où l'hiver se trouve être le fier dominant.
Sur le chemin du retour, mon regard fut interpellé par une petite bête filant à toute vitesse de roche en roche, se levant sur ces pattes arrières de temps à autre afin d'observer les alentours. Inculte que je suis de la nature, j'étais incapable d'en donner le nom. Claude m'apprit donc qu'il s'agissait d'une sorte de petite marmotte appelée spermophile (NB: Arctic Ground Squirrels est leur nom anglophone). La faune est définitivement pleine de surprise pour mes petits yeux intrigués.

Cette fois-ci, j'ai eu la vague impression de traîner -bien qu'avec difficulté- mes poumons jusqu'à mi-chemin de l'ascension. Je le ressens personnellement comme une petite victoire. Voilà finalement une bonne chose que te quitter m'aura physiquement apporté... Parfois, j'essaye de relativiser et d'avoir un regard positif sur notre séparation. C'est loin d'être chose évidente. Tes larmes mélangées aux miennes sont encore tellement présentes dans ma mémoire. Et tes mots, les derniers que tu m'auras prononcé avant que je ne me résigne à quitter tes bras réconfortants...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Is there something you'd like to say ?